La valse des si

Dans Mon sens unique by Yannick Dion1 Comment

Comme moi, ça vous arrive sûrement de vous demander comment serait votre vie si vous aviez fait des choix différents ou s’il ne vous était pas arrivé telle ou telle situation…

« Ah si j’avais pas dit ça » ou « Ah si j’avais su » ou « si j’avais fait un autre choix y a 10 ans »…

Connaissez-vous le principe des univers parallèles? Oui, non, pas sûr? Attendez de me lire avant de me demander où est-ce que j’m’en vas avec mes skis.

Les univers parallèles seraient des univers qui existeraient de façon parallèle. Euh ok, c’est comme évident quand on dit univers parallèle mais bon…

En gros (mais vraiment en gros parce que je ne suis pas un paralléliste, euh non un parallélogue, euh non un paréo-ontologuiste ou euh, ah, whatever), des univers parallèles se créeraient suite à chaque choix qui est fait chaque jour, chaque minute voire chaque seconde, dans cet univers-ci.

Et cela permettrait donc que toutes les réalités possibles existent mais dans des versions alternatives de notre univers.

Si vous connaissez un peu le concept, vous me suivez. Si vous ne le connaissez pas voici un lien vers wikipedia, si cela vous intéresse.

Pour en revenir à mes skis, pourquoi je vous écris sur tout ça?

Parce que j’aime le principe des univers parallèles. D’abord parce que c’est le fun de s’imaginer comment sa vie pourrait être différente, où j’existerais différemment.

Par exemple, l’univers :

  • où j’ai choisi d‘aller vivre en Australie à 19 ans ou celui d’aller vivre en Allemagne à 22 ans,
  • où j’ai été célibataire toute ma vie ou l’univers où j’ai vécu caché dans un garde-robe,
  • où mes parents n’ont jamais eu un quatrième enfant. Oups!
  • où je n’écris pas de blogue et vous n’êtes pas en train de me lire (mais que faites-vous donc sur cette page qui n’existe pas?)
  • où vous avez compris le concept et que je n’ai pas besoin d’en rajouter. Vous comprendrez que je parle de cet univers-ci parce que je crois que vous avez compris le concept et je n’ai pas besoin d’en rajouter.

Au-delà des « ce-que-ma-vie-aurait-pu-être », j’aime bien le concept des univers parallèles quand me pogne l’envie, dans cet univers-ci, de me laisser à aller à valser sur les « si si si » qui ont surtout des accents de regrets, là là là (avec un accent du Lac-St-Jean).

Au lieu des « j’aurais donc dû » ou « j’aurais donc pas dû » ou « j’aurais donc dû pas dû », je m’arrête pour me rappeler que je suis dans cet univers-ci, pas dans un autre.

Du passé, je ne peux rien changer. Et à moins qu’on invente un traverseur d’univers, je ne serai jamais dans l’univers où mes choix ont été différents. JAMAIS. Point final.

Donc, au lieu d’avoir des regrets, je me dis que dans un univers parallèle, j’ai fait cet autre choix et je vis une autre vie.

Différente.

Avec ses bons et moins bons côtés.

Mais qu’ici, c’est mon univers.

Faque « fuck » les regrets pis assume. Pis pour le reste, « go with the flow ».

Mais quand même, de m’imaginer que quelque part, toutes les versions de moi peuvent être devenues réalité et que je vis d’autres vies, totalement différentes, c’est vraiment cool.

Et de penser, que dans d’autres univers, y a d’autres versions de moi meilleures?

Ça me pousse à continuer d’essayer de me dépasser ou de réaliser certains rêves dans cet univers-ci.

Et de penser que dans d’autres univers, y a aussi des versions pires?

Ben celles-là me rappellent que je peux être fier de moi et de ce que j’accomplis ici en moment.

Parce que si je veux changer ma vie, je ne peux que la changer dans cet univers-ci, à ce moment-ci, en faisant mes choix, présents et futurs, du mieux que je peux.

Et vous savez quoi? Dans cet univers-ci, il y a fort longtemps, j’ai fait le choix de faire tout en mon possible pour être heureux.

Je pense que je réussis toujours un peu plus tous les jours.

Alors, pourquoi voudrais-je vivre dans un autre univers que celui-ci?

_________
Et vous, quels sont vos univers parallèles? Quelles sont ces autres vies que vous vivez quelque part?

_________

Vous aimez ma tête? Ne vous gênez-vous pas pour la partager! Y a des boutons facebook et twitter et autres bidules pour le faire.

Et aussi, abonnez-vous en haut à gauche, vous saurez toujours quand ma tête pond des nouveaux textes!

geralt / Pixabay

Commentaires

  1. Mon univers parallèle ? Avoir d’autres vies ?
    – L’univers où je demeure à Drummondville toute ma vie;
    – L’univers où je suis allée étudier en pharmacie à l’Université Laval et qui fit de moi une phamacienne;
    – L’univers où j’ai eu beaucoup d’autres enfants;
    – L’univers où j’ai aidé ma mère autrement;
    – L’univers où mon père m’aurait amené avec lui à Cayo Coco cette semaine;
    – L’univers où je n’ai pas acheté de maison à St-Amable;
    – L’univers où je ne serais pas en spectacle sur scène ce soir;
    Voilà quels sont les autres univers possibles pour moi…. Mais je vais dire exactement comme toi: J’ai fait le choix de faire tout en mon possible pour être heureuse, et je pense aussi que je réussis un peu plus chaque jour !
    Et pour finir, j’ajouterais aussi : Faque « fuck » les regrets pis assume. Pis pour le reste, « go with the flow ».
    xxxxxx

Commentez :)