Gremelemele

Dans Montées de lait by Yannick Dion2 Comments

Gremelemele. C’est quoi ça? C’est moi qui grogne.

C’est pas drôle, quand je m’arrête deux minutes, je m’entends grogner. Pour rien.

Je suis marabout. Vous savez genre à boutte… Non, je ne sais pas pourquoi pis j’ai pas de raison particulière faque demandez-moi le pas.
C’est le genre de journée où je me retiens pour pas faire un air de beu à tout le monde qui passe.

Je me force pour dire bonjour aux collègues parce que sinon, je longerais les murs pour pouvoir éviter d’avoir le moindre contact humain.

Je me cacherais derrière l’écran de mon ordi pour pas voir ou entendre personne.

Eille les filles, c’est tu ça être PMS, avec les maux de ventre en moins?

Me semble que j’aurais le goût de devenir un méchant de bande dessinée pour me défouler un peu.

Si on était l’été, je pitcherais des roches aux enfants qui pitchent des roches aux pigeons au parc Lafontaine pour qu’ils s’en aillent pour que je puisse moi-même pitcher des roches aux pigeons.

Ou si j’étais un méchant, je pourrais donner des coups de canne aux vieilles qui donnent des coups de cannes aux enfants qui pitchent des roches aux pigeons au parc Lafontaine.

Pis sais-tu?

J’aimerais ça être dans Mario Kart pour vrai pis lancer des tortues rouges à l’épais qui m’a coupé sans mettre de « flasheur » à matin.

Une chance que j’ai pas besoin de ramener quelque chose au magasin aujourd’hui parce que je pense que la personne au comptoir finirait par me rembourser en braillant.

Ah, pis pour pas aider ma cause, je suis marabout d’être marabout!

J’m’autoénarve quand je suis de même.

Je me pitcherais des roches à moi-même tiens!

La mauvaise humeur c’est-tu comme un pigeon? Y faut tu y pitcher des roches pour qu’à s’en aille?

Bang.

Mais voulez-vous ben me dire y est où le gars positif qui prend les choses du bon côté?

JE LE SAIS PAS BON.

Y doit être parti prendre un break syndical avec mon retiens-ben.

Pis de toutes façons, ce gars-là, y me sert à rien aujourd’hui, vous voyez-ben, je suis encore marabout.

Faque tiens, pour lui faire plaisir, je vais y donner congé.

Ça va lui permettre de revenir en forme.

Sauf que c’est pas de lui donner congé qui va me remettre de bonne humeur dans l’immédiat.

Alors je vais essayer de me remettre de bonne humeur en pensant à des belles choses positives…

Des fleurs, un champ de blé, des petits oiseaux qui chantent.

Ah pis d’la marde. Les fleurs, qu’elles sèchent, le champ, qu’il brûle pis les oiseaux? Ben m’a leur pitcher des roches à eux autres aussi! Bon.

En tout cas, y disent après la pluie le beau temps?

Ben, C’EST L’HIVER PIS Y EN A PAS DE MAUDITE PLUIE!

Pis le beau temps l’hiver, c’est quand y fait moins 25! Youppidou!!!

Bon, pis en plus, j’ai même pas le droit de chialer contre la température parce que j’ai dit à tout de monde de cesser de chialer contre la température et de cesser la climatophobie!

Voulez-vous ben me dire ce qui m’a pris? Hahaha (rire ironique vous avez compris).

Mais bon, j’vais arrêter ça là.

Avez-vous déjà essayé vous d’écrire un texte pour un blogue alors que vous étiez marabout?

Non?

Moi non plus, sauf là.

Pis qu’est-ce que ça donne? Ben ça donne un texte marabout.

Je me suis dit que d’écrire me ferait du bien.

Pis est où la fin positive?

Ben je suis un ti-peu moins marabout. Juste un ti-peu. Gremele. Vouz-voyez, y manque le deuxième « mele ».

Y a de l’espoir.

Free-Photos / Pixabay

Commentaires

  1. Mon pauvre Yannou !!! Je ne suis pas heureuse que tu sois marabout mais tu me rends heureuse avec ton texte de marabout. Tu réussi toujours à me faire sourire, même dans les journées comme aujourd’hui ! Donc, pour t’encourager, tu pourras te dire que ta maraboutosité aura eu un effet positif car ton texte aura connu une fin heureuse: il m’a fait sourire et rendue de bonne humeur ! Love you xxx

  2. Pingback: Et si être heureux était juste une question de pratique? | Ma tête, cette drôle de place

Commentez :)