S’accepter les uns les autres!

Dans J'ai une théorie, Sans catégorie by Yannick DionCommenter

J’hésite à me lancer dans le débat sur la laïcité parce que trop de choses épouvantables se disent. Pis parce que ça détone d’avec le thème de mon blogue. Mais y aussi de ces sujets dans ma tête. Faque je me lance car mon cœur me dit de le faire.

Tout ce qui se passe en ce moment m’attriste énormément. J’aime le Québec de tout mon cœur, et je nous aime comme québécois ouverts et accueillants des différences.

Comme homme gai, je vis pleinement et heureux ici entre autre grâce à l’ouverture de mon peuple, et aussi grâce à notre charte des droits et libertés. Nous avons su relever le défi pour être une des sociétés les plus égalitaires au monde sur plein de sujet. Wow.

Je peux vivre pleinement ma vie à cause de cette charte. Bien sûr que je ne veux pas perdre cela. Et justement, comment puis-je accepter, et me taire, lorsque je vois la liberté des autres être brimée? Et ce même si sur certains points leur liberté heurte mes valeurs? Parce qu’après tout, encore aujourd’hui, l’expression de ma liberté (tenir un amoureux par la main) heurte parfois les valeurs des autres. Mais ça empêche pas d’avoir le droit, et de vouloir, l’exprimer publiquement!

Ça me fait bizarre pas mal qu’on veuille prôner l’égalité en contrôlant ce que les gens vont faire. Tsé, porte ci ou ça, porte pas de voile ou de croix. Coupe tes boudins aussi. Pis mange du bacon, mais vegan. Pis si t’es un gars, porte pas de jupe, pis si t’es un fille, pas de bretelles spaghettis ou de legging car ça excite les hommes… pis si t’es un gars, aime les femmes… pis pis pis… ça arrête où au juste ce foutu contrôle?

En fait, de contrôler n’importe qui sur n’importe quoi dans l’expression de qui ils sont ou de leurs choix de vie n’est-il pas en soi une forme de domination qu’on décrie justement?

On ne peut pas brimer le liberté de quelqu’un et se dire qu’on est meilleur que l’autre en le faisant. Ça marche pas de même.

Le rejet de l’autre suscite le rejet par l’autre en retour. Tu me rejètes? Ben j’t’haïs parce que tu m’as blessé, pis je te rejète en retour. C’est humain.

Je trouve que nous méritons mieux comme québécois (tous les québécois tsé, pas juste ceux blancs de souche).

Ce n’est pas en rejetant que j’intègre les gens dans ma vie. C’est en montrant l’exemple et en les accueillant, tout en prônant activement l’acceptation mutuelle. En rappelant que c’est « comme ça qu’on vit ici », ensemble et égalitaires dans toutes nos différences. Pas en disant quelque chose d’un bord, pis en faisant le contraire de l’autre.

Parce que ça marche dans les deux sens l’acceptation, et c’est ça le rêve que j’ai pour notre société.

Faisons la promotion de l’acception mutuelle de toutes nos différences. C’est ça notre valeur de fond fondamentale!

Je me sacre de recevoir des soins par quelqu’un qui a un hijab, une croix, un tatou dans le front, ou une minijupe avec une barbe.

Ce que je veux, c’est savoir que nous nous engageons tous ensemble à nous traiter de la même façon que je sois gai, homme, femme, transgenre, ou d’une couleur de peau différente ou d’une religion différente… et qu’on se respecte mutuellement.

Je t’accepte comme tu es et avec les choix de vie que tu fais ET en retour tu m’acceptes aussi comme je suis et avec les choix de vie que je fais. C’est toute. C’est simple.

On va y arriver de même. Ensemble, en ouvrant nos cœurs. Pas en les fermant.

Faque man, au lieu de se chicaner à rejeter nos différences pis à jouer à qui porte quoi pis quand, si on travaillait plutôt sur cette acceptation mutuelle?

Si à place on en parlait vraiment entre nous tout le temps, le midi, à l’école, et avec ceux qu’on accueille et qui viennent enrichir nos vies? Si au lieu de passer notre temps à se rejeter, on travaillait à s’accepter ouvertement avec nos différences, tel qu’on est tous? Non mais on serait tu pas juste mieux les uns avec les autres?

J’ose encore y croire.

—————–

Et merci de m’avoir lu et de partager si vous avez aimé :). Y a des petits boutons sous le texte pour ça!

Si vous aimez mon blogue, abonnez-vous en haut à droite ou suivez-moi sur ma page facebook fb.me/matete.yannickdion

Commentez :)