Étape 2 pour changer le monde

Dans J'ai une théorie, Pour se pousser plus loin by Yannick DionCommenter

Que nous révèlent les caméras de surveillance sur l’humanité?
Prenez le temps de regarder ce vidéo. Vraiment… Ça vaut la peine. C’est surprenant.
Savez-vous ce qui m’a le plus frappé là-dedans? C’est le fait que ces petits gestes, une fois mis bout à bout, ont autant d’impact et sont si inspirants. Ouawe.
Je le disais y a pas longtemps ici: le monde se change une idée à la fois.
Et là, maintenant, j’ai quelque chose à ajouter à ça.
Le monde se change une idée à la fois et…

un petit geste à la fois.
Parce que pour changer le monde, on n’a pas besoin de faire grand chose. Parce que ce ne sont pas les grands gestes qui comptent nécessairement le plus.
Ce sont tous ces petits actes, qui semblent si anodins et banals, qui au bout du compte font LA grande différence… Tsé, celle qui changent le monde, petit à petit.
Avouez… La générosité est inspirante. Même toute petite.
Avouez… Ça fait du bien de voir du bien et du bon. Et de savoir et de voir qu’on peut donner, et recevoir, sans rien devoir en retour.
Alors, comme changer le monde commence par soi-même, ben, je nous donne encore une fois un défi collectif : soyons inspirants pour les autres par nos petits gestes.
N’attendons pas que les autres soit généreux avec nous. Commençons nous-mêmes par être généreux avec le monde.
Faque… aujourd’hui, demain, cette semaine, faisons des « B.A. ».
Oui, oui! Ce vieux concept scout de bonne action.
Allez. Aidons quelqu’un. N’importe qui. Un inconnu, ou un proche. Juste de même… Juste un peu.
Tenez-une porte, offrez un coup de main à quelqu’un qui risque d’échapper ses sacs d’épicerie. Peu importe. Aidons.
Juste parce que ça fait plaisir de rendre service. Tant à soi qu’à l’autre. Juste parce que cela fait du bien de prendre soin les uns des autres.
Et rappelons-nous qu’aucun geste n’est futile ou inutile. Le vidéo le démontre bien.
Parce que si on fait tous et chacun une bonne action aujourd’hui, une autre demain et quelques-unes dans le mois, le monde s’en portera beaucoup mieux, vous ne croyez pas?
Honnêtement, ce défi, il n’est si facile qu’il en a l’air. Parce c’est plus facile de rester dans nos bulles, dans nos têtes et dans nos tracas à nous et de ne pas avoir conscience de ce qui se passe autour.
Sauf que je me rends bien compte que c’est pas en restant dans ma tête que je vais changer le monde.
Au-delà des belles idées, y vient un temps où y faut un jour passer à l’action. Pis dans ce cas-ci, ben y faut passer à la bonne action.
Parce que c’est en commençant tout petit que je vais y arriver. Qu’ON va y arriver. Ensemble.
Alors, vivons comme si on était filmés par des caméras cachées russes… On sait jamais, notre petit geste va peut-être inspirer le monde un jour.
___________________
Vous avez aimé mon texte? Partagez-le sur facebook ou d’autres moyens, pour le faire lire à d’autres. Qui sait, on partira peut-être une bataille de boules de B.A.!

Alexas_Fotos / Pixabay

Commentez :)