Mettons fin à la climatophobie!

Dans Montées de lait by Yannick Dion11 Comments

L’hiver est à peine commencé que déjà je ne suis plus capable… plus capable d’entendre tout le monde chialer sur la neige.

Coudonc, y a tu quelque chose qui a été oublié par la population du Québec?

On vit dans le nord! Oui oui dans le NORD!

Pis dans le Nord, y a de la neige!

Le réchauffement de la planète n’ira jamais assez vite pour qu’on finisse avec des plages dorées sur le bord du Pont-Cartier, ouvertes à l’année. JAMAIS.

Et de toute façon, ça ne réglerait pas le problème de chialage parce que quand il fait chaud, que font les gens? Ben y chialent qui fait chaud!

Quand la première neige arrive, on entend juste parler de ça partout, sur les statuts, les blogues, dans les conversations de corridor, à la radio…

On entend: « Y en a donc ben tombé, y en a partout! ».

Euh, oui. De la neige, quand ça tombe ben ça tombe pis quand ça tombe ben ça tombe partout. C’est une des propriétés de la neige ça.

Et c’était de même l’année passée alors voulez-vous me dire pourquoi vous êtes surpris?

Pis en passant ça va être de même l’année prochaine aussi.

L’hiver, il neige. Pis y pleut des fois. Pis y pleut verglace.

Essayez pas de prier Saint-Antoine-de-Padoue pour qu’il ne neige pas cette année, ça ne marchera pas.

« Ça m’a pris deux heures me rendre au travail! ».

Ben oui. Y a comme une petite matière blanche sur la route qui nous oblige à ralentir sinon on finit par patiner dans le derrière du char en avant ou d’à coté dépendant de quel bord on a glissé…

C’est un fait : on ne peut pas circuler en ville comme si il n’y avait pas de neige.

Et la neige, ça crée des bouchons. Alors oui, c’est long. Pas besoin d’en parler pendant deux heures. C’est la vie, l’hiver.

« Ça a-tu du bons sens combien c’est long à ramasser par la ville! » Hum… C’est long à ramasser… Ouin. Mais pas étonnant!

On parke nos chars partout. Que voulez-vous qu’ils fassent? Les passer dans la souffleuse avec les bancs de neige?

Y a pu un pouce de libre pour circuler à pied, alors encore moins au volant d’une souffleuse!

Pis en plus, les zigotos qui chialent sont souvent ceux qui ont pelleté leur terrain. Et où on met la neige qu’on enlève de nos terrains quand on habite en ville?

Hé oui, dans la rue.

La conséquence? Ben y a deux fois plus de neige à ramasser dans la rue alors ça prend deux fois plus de temps! Bon.

Vraiment, on ne parle que de ça, la neige devient une obsession nationale.

Les commentateurs minutent quasiment les temps de déneigement à la seconde près.

Les bulletins télés sont bourrés des mêmes non-nouvelles et de reportages sur les gens pognés en arrière de leur char à pousser comme des défoncés pendant que leurs roues leur lancent la neige sale dans la face.

C’est sans compter les reportages pseudo-philosophiques sur comment les gens s’entraident dans l’adversité ou comment ils se sentent par rapport à la neige.

« Ah vous savez moi monsieur, la neige, je la prend comme elle tombe! » ou « Ah moi je suis pu capable, je veux juste déménager dans le sud ».

Ben allez-y dans le Sud!

Pis vous savez quoi? Eux autres, y ont pas de neige, y ont des OURAGANS!

Je ne sais pas pour vous mais je préfère pelleter de la neige pendant trois mois et demi que de pelleter mes vitres pétées aux deux ans.

Je préfère me ramasser avec un banc de neige devant chez nous que d’aller ramasser mon divan emporté par le vent chez le voisin.

Mais bon, c’est juste moi.

Je pense sincèrement qu’il est temps de lutter contre cette climatophobie ambiante!

Il est plus que grand temps que nous fassions une campagne publicitaire afin de promouvoir l’acceptation de notre climat.

La neige aussi a le droit d’exister.

Acceptons notre climat tel qu’il est! Parce quand il ne sera plus là, ben je sais pas.

Mais quand il ne sera plus là, une chose est sûre, c’est qu’on aura plus grand chose de quoi parler!

Alors, aidez moi à trouver un slogan à ma campagne de lutte à la climatophobie!
______________
Vous aimez ma tête? Partagez-la avec les boutons prévus à cette fin ou abonnez-vous en haut à gauche! Ma tête vous dit merci!

StockSnap / Pixabay

Commentaires

  1. Impossible de ne pas écrire sous tes entrées…
    Moi qui aime l’hiver (et si je le dis trop les gens me regardent croche), ma proposition de slogan: « Merci Kanuk, et quand l’hiver arrive, surtout en ville, des fois sortir dehors et marcher, ça va plus vite et c’est plus le fun qu’être pris dans son auto ». Bon, c’est pas vraiment un slogan mais c’est un début.

    1. Hum, c’est vrai que ce n’est pas un slogan. On pourrait mettre ça dans une section « témoignages » par contre.

  2. OMG!!! Ces quelques mots sont un méga vent de fraicheur dans la banalité des gens autour de moi! Je ne suis plus capable d’entendre ses aneries continuelles…les gens pleurent tellement que s’en devient insuportable!!! Je n’écoute plus les nouvelles car tout se qu’on observe c’est des personnes qui font tellement Bouh houuuu! T’as marché dans la neige 5 minutes…..BRAVO !!!!!!
    Merci pour cette nouvelle, je ne suis pas le seul à pense de même 🙂

  3. Voici mon slogan: VIVE L’HIVER ET FARMEZ VOS YIEULES!

  4. J’adore! 🙂 Ton article, et la neige! On doit être zarrebi, mais Karl et moi trouvons ça super beau, lorsqu’il neige de même. Et on se dit que si un jour on devait repartir, ça nous manquerait en masse l’hiver.
    Alors, voilà, je suis avec toi pour trouver un slogan…
    Mais j’avoue qu’au mois d’avril je trouverai ça un peu long, la slush…. (je ne sais pas comment on écrit ça, désolé)
    Voilà mon slogan: « Attendez la slush d’avril pour pleurnicher, en attendant, profitez! »

  5. et si on priait St-Antoine-de-Gadoue? ça marcherais-tu?
    entk moi je chiale, mais pas à cause de la neige,mais parce que j’aime ça chialer… 🙂
    et honnêtement je plains ceux qui vivent sur la rive-sud et travaillent à Montréal.
    3h pour retourner à la maison? that is no life.
    de toute façon si on à eu une méga tempête déjà en décebre c’est la faute à Jean Charest. tout est de la faute à Jean Charest et la corruption et les syndicats et et et la neige.
    allez-vous au Carnaval de Québec vous autres?

    1. LOL! Saint-Antoine-de-Gadoue. J’ADORE!
      Pour le Carnaval, on n’y va pas. C’est rendu que j’ai peur du bonhomme Carnaval depuis qu’il a fait la une du McLeans. J’ai comme peur que ce soit Jean Charest, la cause de tous nos maux, qui soit caché dedans.

  6. Pingback: Gremelemele « Ma tête, cette drôle de place.

  7. Pingback: Conjuguer pelleter « Ma tête, cette drôle de place.

  8. Je préfère définitivement avoir de la neige plutôt que des ouragans! (Belle réplique à rétorquer à son interlocuteur chialeux, je mets ça dans ma boîte à répartie. héhé)

    1. Jonathan, utilise la sans gêne. Ça te bouche un chialeux en effet! héhéhé
      Sent from my iPad

Commentez :)